Le sport est bien affaire de frissons

Ouvrir son premier garage automobile ou quand un rêve devient réalité

Vendredi dernier avait lieu l’inauguration du garage auto de mon frère. Après des années de rêve, il a enfin pu concrétiser ce projet qui lui tenait tant à cœur. En effet, cela faisait plus de 10 ans qu’il était salarié et qu’il travaillait pour le compte d’une grande société. Seulement, il trouvait que son boulot était devenu moins intéressant à cause de la pression qui était plus grande. Alors, il a décidé d’ouvrir son propre commerce et d’y exercer son métier de mécanicien. Bien sûr, cela a pris du temps, cela lui a coûté de l’argent mais au moins, il est enfin devenu son propre patron et peut gérer son activité comme bon lui semble.

Un projet demandant du temps et des investissements

Si je ne me trompe pas, cela fait plus de deux ans qu’il travaille à l’ouverture de son garage. Il a d’abord dû trouver un local, puis démarcher des banques pour obtenir un prêt, avertir son employeur de sa décision et aménager son nouvel espace de travail. D’autant qu’il y avait de nombreux travaux à effectuer pour créer un lieu conforme à son activité et à la règlementation en vigueur. Par exemple, il a dû changer le sol qui n’était pas adapté. A la place, il a posé un revêtement en plastique isolant, rapide à poser et facile à entretenir. Un investissement durable et économique. Après s’être occupé du sol, il a notamment dû repeindre les murs, installé des ateliers de travail, des étagères et créer un coin bureau.

Un changement professionnel stimulant et enrichissant

Avec ce projet, il a pu s’investir de A à Z ce qui était important pour lui. Quand il avait besoin d’aide, il sollicitait des professionnels mais de manière générale, il a su se débrouiller seul. Et puis, sur Internet, il a pu trouver des conseils. C’est en faisant une recherche en ligne qu’il a déniché la bonne solution pour le revêtement de sol de son garage. En quelques clics sur ce site, il a demandé un devis ce qui était vraiment pratique pour lui. En tout cas, il appris plein de choses (poser un sol avec un maillet par exemple !) et aujourd’hui, il ne regrette absolument pas d’avoir pris cette décision. Bon, maintenant il faut qu’il développe sa clientèle mais je lui fais confiance, je sais qu’il réussira.

Laisser une réponse

*