Le sport est bien affaire de frissons

Les jobs d’inventaires pour débuter dans le monde professionnel

serveuse-job-etudiantAu début de mes études, je vivais seule dans un appartement en plein centre-ville. J’étais tout près de mon école et en l’espace de trois ans, j’avais créé des liens avec quelques commerçants de mon quartier. Et puis j’ai rencontré un garçon et au bout de quelques mois de relation, nous avons voulu emménager ensemble.

Trouver de l’argent pour payer une part du loyer

Mes parents n’étaient pas d’accord. Ils trouvaient que c’était précipité et que nous n’étions pas ensemble depuis assez longtemps. Bon, avec le recul je reconnais qu’ils avaient raison car notre histoire n’a pas duré. Mais sur le moment, j’étais persuadée que notre couple était solide. Mes parents payaient le loyer de mon appartement où je vivais seule, mais celui-ci n’était pas adapté à la vie à deux. Alors quand je leur ai évoqué mon projet, ils m’ont dit que si j’y tenais vraiment, je devrais me trouver un job étudiant en parallèle pour financer une partie du loyer. J’avais tellement envie de vivre avec ce garçon que j’ai accepté le deal.

Travailler quelques heures par semaine

Je ne comptais pas changer de quartier et nous avions même repéré un appartement dans un immeuble tout près de celui que j’occupais. Il était libre et le propriétaire était d’accord pour nous le louer. Dans un premier temps, j’ai cherché un job pour étudiant auprès des commerçants que je connaissais. J’ai pu décrocher un poste de serveuse pour une dizaine d’heures par semaine. Et rapidement, j’ai pris goût à mon début d’indépendance vis à vis de mes parents. J’adorais ce que je faisais et  j’y allais toujours de bon cœur. En complément de ce poste de serveuse, j’étais inscrite sur un site internet dédié aux boulots étudiants. De temps en temps, je réalisais des inventaires dans des magasins. Cela me permettait d’avoir davantage d’argent de poche et surtout, de pouvoir le dépenser librement et fièrement car je l’avais acquis par moi-même, en travaillant.

Laisser une réponse

*